Avis Oppo Find X : une ambition sans raffinement

Ce slider astucieux a le prix, mais pas la qualité, des meilleurs smartphones

Chaque année, Samsung dépense des sommes incalculables dans des campagnes publicitaires plus soucieuses de dénigrer l'iPhone d'Apple que de promouvoir ses propres téléphones Galaxy. Dans une course à deux comme le marché américain de la téléphonie, cela a du sens : ralentir votre grand rival n'est pas vraiment différent de vous accélérer. Mais Apple vend l'iPhone depuis une décennie maintenant, et cela n'a guère empêché Samsung de vendre des dizaines de millions de téléphones chaque année. Non, ce sont les fabricants chinois d'Android comme Huawei, Xiaomi et OnePlus qui sont devenus de véritables menaces pour les ventes de mobiles de Samsung dans le monde.



a13 bionique

Oppo est en tête de liste des rivaux sérieux de Samsung, et il fait sa plus grande avancée en dehors de la Chine avec l'unique Find X. Ce smartphone ne sera jamais accusé d'être parfait, mais il ne sera jamais non plus coupable d'incitation à l'ennui ou de manque d'ambition. Le Find X est l'appareil le plus mémorable d'Oppo, son produit le plus avant-gardiste et le dernier modèle d'affiche pour la vitesse à laquelle les entreprises chinoises innovent. Au prix de 999 € et avec une fiche technique très chargée, le Find X se positionne audacieusement comme un produit phare super premium, et il est promu en Europe et dans toute l'Asie du Sud-Est avec autant d'enthousiasme que sur le marché intérieur d'Oppo. Cet appareil est autant un signal d'intention future qu'une vitrine technologique pour l'innovation dont Oppo est capable aujourd'hui.



Je souhaite juste que ce soit un produit de consommation plus raffiné.

Notre avis surOppo Trouver X

Score de bord 6.5sur 10

Bon produit

  • Meilleur système de déverrouillage du visage parmi les téléphones Android
  • Magnifique et sans encoche
  • Slider est un gadget sympa
  • La batterie dure un temps rassurant

Mauvaises choses

  • D'innombrables désagréments logiciels
  • Le téléphone le plus glissant de l'année
  • Le spam de l'App Store d'Oppo est insultant
  • Le mécanisme de curseur compromet la durabilité à long terme du téléphone
Achetez pour 779,00 $d'Amazon

Le Find X a un point culminant de conception particulier qui, lorsque vous le voyez pour la première fois, provoque des halètements et des exclamations ravis. Je me souviens encore de mon frisson chargé de jurons en voyant le haut de ce téléphone glisser vers le haut pour révéler la caméra selfie et le système d'identification du visage avant de redescendre avec désinvolture après avoir authentifié son utilisateur. La combinaison de ce mouvement mécanique avec une animation complémentaire à l'écran a amplifié l'effet et rendu le Find X instantanément cohérent. Cohésif etd'un autre monde, car qui diable s'attend à ce que leur téléphone s'ouvre comme ça ?



Oppo est le premier fabricant de téléphones Android à utiliser la même technologie d'identification de visage que l'iPhone, et c'est génial

Bien sûr, le Vivo Nex a battu l'Oppo Find X au tour de la caméra selfie contextuelle, mais le Nex n'a rien de l'élégance du design du Find X. Ou le même système d'authentification faciale à lumière structurée, le genre que nous n'avons vu que sur l'iPhone X jusqu'à présent.Implémentation d'Oppoest le même que celui d'Apple - bien que caché à l'intérieur du curseur - et sa fonction est au moins aussi bonne, sinon meilleure. J'ai pu déverrouiller sans effort le téléphone dans des environnements très lumineux et des pièces d'un noir absolu, et le Find X a même surpassé l'iPhone lorsqu'il s'agissait de m'identifier sous un angle oblique. Il est possible qu'Oppo ait privilégié la commodité à la sécurité avec son déverrouillage du visage, même si je n'ai pas pu le tromper avec des photos, le visage d'amis ou mon propre visage les yeux fermés.

Chaque fois que j'ai eu à déverrouiller le Find X ou à utiliser son appareil photo, c'était un petit délice. Les humains aiment juste les choses mécaniques qui fonctionnent bien, je suppose, ou peut-être était-ce parce que ce curseur a déclenché des souvenirs du lecteur de CD de mon PC qui s'ouvrait avant que j'y insère un jeu. Quelle que soit l'explication de la raison pour laquelle je l'aime tant, l'ingénierie mécanique d'Oppo avec le curseur du Find X est indéniablement impressionnante.

Aussi bien qu'il puisse fonctionner mécaniquement, l'ensemble de la fonctionnalité ressemble toujours à un gadget, quelque chose qui existe pour sa nouveauté plus que pour sa fonction. Le très bon système de déverrouillage du visage aurait pu être logé dans une lunette ou une encoche, par exemple. Et bien que vous puissiez affirmer que le curseur protège les objectifs de votre appareil photo et la confidentialité - les caméras avant et arrière sont cachées à l'intérieur du téléphone lorsque le curseur est abaissé - la conception expose les composants internes du téléphone au danger de pénétration de poussière et d'humidité. Je n'ai pas encore eu la malchance d'avoir du gravier à l'intérieur du téléphone, mais c'est un véritable danger auquel les smartphones plus conventionnels n'ont pas à faire face.



Comme tous les autres téléphones de sa catégorie de prix, l'Oppo Find X est recouvert de verre à l'avant et à l'arrière, le panneau arrière recevant un beau traitement de couleur dégradé dans un rouge violacé ou un bleu verdâtre. Je suis un grand fan de la découverte des dégradés par les concepteurs de téléphones Android cette année, comme exposé également sur le HuaweiP20 Proet le prochain clone de l'iPhone X de Motorola. Le look saisissant du Find X lui confère un caractère distinctif difficile à trouver de nos jours, ce qui vous importera car vos options pour personnaliser l'extérieur avec un étui seront au mieux limitées, compte tenu de la façon dont le téléphone s'étend.

Je dois féliciter un détail de conception particulièrement bien pensé dans le Find X : le bord inférieur du téléphone est légèrement concave au lieu d'être plat. Cela élimine la terreur funeste au petit doigt d'avoir un port USB-C rugueux frottant contre votre doigt, et cela ouvre également un espace devant le haut-parleur inférieur afin que vous ne l'étouffiez pas lorsque vous tenez le téléphone. Cette concavité est reflétée en haut du téléphone uniquement pour des raisons de symétrie de conception. Honnêtement, c'est le genre de chose quitoutes les personnesdoit copier.

C'est peut-être le téléphone le plus glissant que j'ai jamais examiné

Oppo n'obtient cependant pas toutes les notes pour son design industriel, et l'une des principales raisons est à quel point le Find X est glissant. C'est peut-être le téléphone le plus fluide que j'ai jamais examiné; Je ne me souviens certainement pas de quoi que ce soit de récent qui ait été aussi glissant. Le Find X a réussi à glisser du bord des bureaux, des tables basses, des tapis de souris, essentiellement de toute surface plane sur laquelle je l'ai placé. Je l'ai même placé à cinq pouces du bord, puis je l'ai regardé glisser lentement vers l'abîme. Ce problème n'est pas aussi prononcé lorsque je tiens le téléphone, je ne l'ai pas laissé tomber (beaucoup), mais c'est tout de même un problème assez important pour un appareil tout en verre.

Ne tenez pas compte du motif en pointillé sur l'écran ; il n'est visible que par la caméra, pas par l'œil humain.

Photo de Vlad Savov / The Verge

Venant d'un Pixel 2 XL, j'ai d'abord trouvé l'écran du Find X intolérablement criard et sursaturé. Si votre point de référence est quelque chose comme la gamme Galaxy de Samsung, vous serez tout à fait à la maison, et je me suis adapté au fil du temps. Pourtant, j'aurais aimé avoir la possibilité de nuancer un peu les couleurs artificiellement boostées. Le Find X est un poil plus court et un peu plus étroit que le Pixel 2 XL, mais il s'adapte à un écran OLED entier de 6,4 pouces (2340 x 1080) dans son cadre. C'est l'avantage de n'avoir pratiquement aucun cadre autour de l'écran - même si je dois également souligner que l'écran Find X ne s'est jamais vraiment senti plus grand que celui du Pixel. Beaucoup de gens apprécieront l'absence d'encoche en haut de l'écran, ce qui contribue au look épuré et attrayant du Find X.

Find X d'Oppo m'a fait prendre conscience d'une habitude inconsciente que j'ai développée d'essuyer périodiquement mon téléphone, à la fois pour éliminer les traces d'empreintes digitales et pour garantir un objectif propre sur l'appareil photo. Ce dernier n'est pas un problème avec la conception de ce téléphone, bien que le premier le soit certainement. Il est triste de penser qu'une fois que Google aura mis à jour son Pixel dans un mois, il ne nous restera pratiquement plus d'options de smartphone en aluminium de premier plan; ce sera tout le verre tout le temps.

J'avais peu d'attentes pour les caméras du Find X, mais les performances très compétentes de ce téléphone ont prouvé le contraire. Lorsque vous considérez qu'Oppo a entassé ses appareils photo - des caméras f/2 de 16 mégapixels et 20 mégapixels à l'arrière, un imageur f/2 de 25 mégapixels à l'avant - dans un espace beaucoup moins profond que la profondeur d'un smartphone typique, et que beaucoup de ses rivaux se permettent toujours un coup de caméra, les images que vous obtenez de ce téléphone sont carrément impressionnantes.

Le système de caméra d'Oppo produit des couleurs toujours agréables, a une plage dynamique suffisamment bonne pour faire exploser rarement les scènes, et il fonctionne même correctement en basse lumière. Bien qu'il ait deux objectifs à l'arrière, le système du Find X n'offre pas d'objectif zoom dédié comme le font l'iPhone X ou le Galaxy S9. Je vous déconseille d'essayer de prendre des photos agrandies avec ce téléphone, vous n'aimerez tout simplement pas ou ne voudrez pas conserver les images brouillées qu'il produit lors d'un zoom.

Vue grille
Les caméras avant et arrière dépassent les attentes, mais la vidéo est fragile

La sortie de la caméra selfie est douce par défaut, mais elle a suffisamment de détails pour me permettre de produire de bonnes photos en amplifiant le contraste et en améliorant la netteté. Son mode portrait est bon, gérant assez bien les contours des visages et des cheveux. Même la fonction d'embellissement, dont l'existence même m'offense, a gagné mon respect à contrecœur en supprimant les imperfections du visage sans détruire d'autres détails comme le chaume ou les pores (sauf si vous le poussez au maximum) ou en rendant la peau du sujet cireuse.

Vous pouvez tirer jusqu'àVidéo 240fps 1080pavec le Find X, qui bénéficie de la même bonne reproduction des couleurs que les photos fixes du téléphone. Oppo prétend que le téléphone a une stabilisation optique de l'image, mais je n'en vois pas beaucoup de preuves lors de l'enregistrement vidéo. Le Find X est notamment plus fragile lors de la prise de vue vidéo à main levée que d'autres produits phares récents comme le U11 de HTC.

Si je pouvais terminer mon examen de l'Oppo Find X ici, si je pouvais juste dire, c'est un téléphone Android et vous savez que vous obtenez une excellente expérience utilisateur lorsque vous achetez un appareil Android, mon score final aurait été beaucoup plus élevé . Mais, hélas, Oppo a ressenti le besoin de bricoler Android de quelques manières fondamentales et très ennuyeuses. L'expérience logicielle contrecarre une grande partie de la bonne volonté gagnée par la conception et l'appareil photo du Find X. Oppo a également copié le multitâche basé sur les gestes de l'iPhone, que j'approuve, mais parlons d'abord des mauvaises choses.

Le pire péché de la variante Android ColorOS d'Oppo est l'incapacité de balayer les notifications. Lorsque je reçois une notification et que j'essaie de la balayer, je reçois quelques icônes d'action, dont l'une consiste à rejeter la notification. En étant si précieux sur l'importance de chaque notification, Oppo double la quantité d'efforts que je dois mettre dans une tâche que je répète des dizaines de fois par jour. Ce problème est aggravé par l'App Store d'Oppo, qui envoie des notifications vibrantes et audibles sur mon écran de verrouillage avec des lignes de ramassage tout à fait atroces et des publicités littérales vers les applications qu'il contient. Je comprends qu'il n'y a pas de Google Play Store en Chine, c'est pourquoi l'App Store d'Oppo existe, mais il y a une grande différence entre proposer des applications alternatives à celles de Google et me les forcer avec des notifications persistantes et agaçantes.

Le Find X est criblé de blessures logicielles auto-infligées

Dans son effort pour imiter iOS, Oppo ne propose pas l'option d'un tiroir d'applications dans ColorOS. Alors profitez de votre temps de configuration pour mélanger des applications banales comme le magasin de thèmes, les conseils d'utilisation et l'espace de jeu autour des écrans d'accueil. Je ne comprendrai jamais pourquoi les entreprises facturant d'aussi grosses sommes d'argent pour leurs téléphones ne prêtent pas plus d'attention à l'expérience de ces mêmes appareils lorsqu'ils sortent de la boîte. Tout ce qui est cohérent et beau dans l'extérieur du Find X se brise en une litanie de micro-agressions de mauvaise conception logicielle une fois que vous commencez à utiliser la chose. Les fabricants chinois de téléphones Android sont aujourd'hui là où Samsung était il y a quatre ou cinq ans : à la pointe du matériel, mais désespérément dépassés lorsqu'il s'agit de concevoir des logiciels adaptés.

revue westworld

Le menu des paramètres de Find Xtoujoursavoir une grande bannière en haut vous demandant de vous connecter à votre identifiant Oppo. Votre liste de contacts vous conseillera avec insistance de les synchroniser avec Oppo Cloud Sync, ce que l'application de la galerie suggérera également sans cesse. J'apprécie l'optimisme d'Oppo en croyant que les gens investiraient autant de confiance et de foi dans ses services non prouvés, mais je ne pense pas que tout ce harcèlement pour vous enfermer dans son écosystème soit constructif.

Alors, qu'est-ce qu'Oppo a bien fait avec le logiciel Find X ? Eh bien, le multitâche basé sur les gestes est vraiment très agréable. C'est facultatif, vous pouvez toujours utiliser les boutons Android familiers, mais je ne vois aucune raison de rester attaché à l'ancien. Cette nouveauté est supérieure. Je l'ai configuré de manière à ce qu'un balayage vers le haut depuis le milieu me ramène à mon écran d'accueil, un balayage prolongé me donne la vue multitâche (qui est identique à celle de l'iPhone), et un balayage vers le haut à gauche ou à droite fonctionne comme un bouton retour. C'est bien implémenté, même s'il s'agit d'une arnaque totale de ce qu'Apple a fait. Vous pouvez toujours utiliser des lanceurs tiers comme Nova pour personnaliser votre écran d'accueil et résoudre certains des problèmes d'utilisation de ColorOS d'Oppo, bien que vous perdiez les animations de cartes douces lorsque vous utilisez des gestes pour naviguer.

J'aime aussi (certaines) les optimisations de puissance agressives d'Oppo. La société met les applications en bac à sable et empêche les applications tierces de consommer des ressources en arrière-plan, ce qui se traduit par une autonomie louable de la batterie. Après 24 heures complètes d'utilisation intensive qui comprend les jeux, la photographie, YouTube, la messagerie et la navigation sur le Web, il me reste généralement 20% de batterie. Beaucoup de téléphones durent longtemps lorsque vous êtes économe avec leur utilisation réelle, mais le Find X est fiable et impressionnant, même les jours de grande affluence. Ce que je n'aime pas dans l'obsession d'Oppo pour l'efficacité énergétique, c'est que Google Photos – qui, je suppose, compte comme une application tierce, dans l'esprit d'Oppo – ne se synchronise pas automatiquement en arrière-plan et m'oblige à l'ouvrir pour l'obtenir. synchroniser mes photos.

Une fiche technique épique ne se traduit pas par des performances sans faille sur ce téléphone

Les performances du Find X sont également inégales. Il a le Snapdragon 845 qui est rapidement devenu omniprésent parmi les téléphones Android phares 2018, 8 Go de RAM et 256 Go de stockage. La fluidité de ses animations d'interface utilisateur est cependant imparfaite. Le Find X copie l'apparence des gestes de l'iPhone, mais pas la fluidité ou la réactivité. Oppo a également mis en place un mode de jeu sur ce téléphone, censé redéfinir les priorités des ressources et garantir des fréquences d'images fluides, mais je n'ai pas vu ses effets dansuf inc., un jeu qui n'a pas de graphismes 3D intenses mais qui a quand même réussi à supprimer des images lorsque j'y ai joué sur le Find X.

Côté audio, Oppo a copié sans vergogne le design des EarPods d'Apple, la seule différence étant la terminaison USB-C. Sans prise casque sur le Find X, vous utiliserez soit ces écouteurs, le dongle fourni par Oppo ou une alternative sans fil. Ce qui est encourageant, c'est que les EarPods en herbe sonnent vraiment bien, même s'ils sont un peu granuleux. Ce n'est pas quelque chose que je recommanderais à quiconque d'acheter dans un magasin, mais ce n'est pas non plus une faiblesse pour ce téléphone. Ils font le travail. Les appels vocaux avec le Find X sont super propres et clairs.

Pas de recharge sans fil, pas de capteur d'empreintes digitales, pas de haut-parleurs stéréo, pas d'étanchéité

Je ne peux pas tout à fait en dire autant du haut-parleur du Find X, qui ne devient jamais très fort et présente des irrégularités dans les hautes fréquences, ce qui rend les voix humaines criardes et grinçantes à des volumes plus élevés.

L'absence de haut-parleurs stéréo rejoint l'absence de capteur d'empreintes digitales, de chargement sans fil et d'étanchéité sur la liste des omissions notables de la fiche technique du Find X. Chacune de ces fonctionnalités est désormais une attente standard, mais tels sont les compromis pour la conception extra lisse de ce téléphone.

Si cette critique vous laisse l'impression que je suis ambivalent à propos de l'Oppo Find X, c'est parce que je le suis. Chaque bonne caractéristique de cet appareil semble avoir un contrepoids négatif contre lui. C'est un nouveau téléphone avec un design cool, mais il est aussi glissant comme un poisson et incompatible avec la plupart des cas. Il a une excellente autonomie de batterie et de beaux gestes multitâches, mais il possède également le pire système de notification que j'ai vu depuis des années.

De nombreux défauts du Find X peuvent être corrigés avec une meilleure attention aux détails et plus de temps pour le raffinement. L'application Musique en anglais, par exemple, peut cesser d'utiliser l'artiste français comme étiquette pour son onglet artistes. La luminosité automatique minimale du téléphone peut également être réduite pour une utilisation plus confortable dans l'obscurité. Mais toutes ces folies, grandes et petites, finissent par aboutir à un produit avec plus d'inconvénients que d'avantages. Je ne peux pas l'excuser avec quelque chose qui coûte mille euros et qui vient d'un fabricant sans pedigree international comme Apple ou Samsung.

J'aimerais ne pas avoir à conclure chaque examen d'un téléphone Android en pensant que le matériel est très prometteur, mais le logiciel laisse tout tomber. Mais me voici, écrivant ces mots encore une fois. Construire un bon matériel est difficile, mais ce n'est pas suffisant.