10 des diplômes universitaires les plus utiles de 2016

Les étudiants du Collège essaient de choisir un majeur Source: Thinkstock

Aller au collège et trouver un bon travail. Ce conseil standard semble si simple à première vue, mais plus vous regardez notre économie, plus les choses se compliquent. Les industries sont de plus en plus perturbées par la technologie, la croissance des salaires peut être aussi insaisissable que les nouvelles offres d'emploi, et le prix de ce diplôme requis et la dette étudiante peuvent écraser votre retour sur investissement - vous laissant avec un régime de nouilles ramen longtemps après vos jours de collège.



spoiler tom holland

«Quelle option dois-je choisir?» De nouvelles recherches de CareerBuilder peuvent vous aider à décider. La société de recherche d'emploi a récemment analysé le marché du travail pour déterminer quels programmes d'études collégiales ne répondent pas à la demande dans des domaines critiques. Dans l'ensemble, près des deux tiers des employeurs se disent préoccupés par le fossé croissant des compétences. La moitié des employeurs déclarent également avoir subi un impact négatif sur leur entreprise en raison de la prolongation des offres d'emploi, 25% déclarant une perte de revenus et 43% un impact négatif sur la productivité.



L'économie 101 nous dit que la forte demande et la faible offre font généralement augmenter les prix, ou dans ce cas, votre salaire potentiel et vos perspectives d'emploi. Si les employeurs ont du mal à trouver des candidats qualifiés, cela se traduit par des salaires plus élevés et davantage de possibilités de carrière pour les travailleurs titulaires des bons diplômes. Le problème: savoir quels champs sont très demandés mais peu approvisionnés. CareerBuilder met en évidence les domaines qui connaissent un grand écart entre le nombre d'emplois affichés et le nombre de recrutements effectués par les entreprises chaque mois.

«Le déficit de compétences peut avoir un effet paralysant sur les entreprises, entraînant de plus grandes implications économiques», a déclaré Matt Ferguson, PDG de CareerBuilder et co-auteur de The Talent Equation. «En plus de requalifier et de perfectionner nos effectifs actuels, nous devons redoubler d'efforts pour informer les jeunes générations sur les métiers à forte croissance et à hauts revenus où les emplois sont de loin plus nombreux que les candidats disponibles.»

Jetons un coup d'œil aux 10 diplômes universitaires les plus utiles de 2016, classés par écart entre les affectations et les embauches.



10. Économie

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 10 583
  • Nombre d'emplois associés (2015): 519 427
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 14,4%

9. Assistant juridique / parajuriste

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 10 952
  • Nombre d'emplois associés (2015): 276 741
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 8%

8. Information sur la santé / technologie / technicien des dossiers médicaux

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 13 904
  • Nombre d'emplois associés (2015): 195 120
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 9,6%

7. Biologie, général

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 13 980
  • Nombre d'emplois associés (2015): 148 902
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 6,8%

6. Génie mécanique

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 16 213
  • Nombre d'emplois associés (2015): 278 995
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 3,1%

5. Génie électrique et électronique

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 18 959
  • Nombre d'emplois associés (2015): 317576
  • Croissance prévue de l'emploi 2015-2020: 3%

4. Gestion des ressources humaines et services

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 21 736
  • Nombre d'emplois associés (2015): 1066144
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 5,2%

3. Pharmacie, sciences pharmaceutiques et administration

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 37 652
  • Nombre d'emplois associés (2015): 402 295
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 7,2%

2. Soins infirmiers autorisés, administration des soins infirmiers, recherche en soins infirmiers et soins infirmiers cliniques

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 242 884
  • Nombre d'emplois associés (2015): 2 956 717
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 9%

1. Informatique et sciences de l'information

  • Écart mensuel moyen entre les affectations et les embauches (2015-2016): 480 650
  • Nombre d'emplois associés (2015): 4 691 330
  • Croissance projetée de l'emploi 2015-2020: 8,6%

Fait intéressant, le manque d'informations sur les programmes d'études qui peuvent vous aider à décrocher un bon emploi est la cause la plus citée de l'écart de compétences. Quarante-sept pour cent des employeurs interrogés par CareerBuilder pensent que le manque de compétences est vraiment un manque d'information, ce qui n'est pas difficile à croire étant donné que près d'un quart des lycéens n'ont aucune idée de la carrière qu'ils souhaitent poursuivre. CareerBuilder constate également que parmi les seniors du secondaire qui ont décidé de la profession souhaitée, 23% disent avoir fait leur choix en fonction de ce qu'ils ont vu à la télévision ou dans un film.

Suivez Eric sur Facebook et Twitter



petits développements de maison
Plus de Money & Career Cheat Sheet:
  • Les 25 emplois les plus rémunérateurs de 2016 paient tous au moins 100 000 $
  • Qui sont les milléniaux? Regardez leurs déclarations de revenus
  • 3 panneaux d'avertissement indiquant que vous dépensez trop pour les voitures